Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 septembre 2008 2 23 /09 /septembre /2008 10:33

http://images.vpro.nl/images/2623363+s(468)

 

De Kift est un groupe de musiciens néerlandais fondé en 1988, dans le sillage du mouvement punk, et qui a peu à peu évolué jusqu'à devenir une sorte de fanfare familiale multi-générationnelle dont la musique oscille entre le punk rock, la pop, la folk et une musique festive paradoxalement assez mélancolique.

 

L'image “http://www.kwadratuur.be/focus/dekift1.jpg” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.

http://www.legrandmix.com/groupes/images/large/DEKIFTlive4.jpg

Les membres du groupe De Kift, fondé en 1988, sont issus de la vague punk des années 80. Leur point de départ est de créer une musique à base de textes écrits en néerlandais avec l'accent sur la compréhensibilité. Cette idée aboutit en 1989 à un disque microsillon Yverzucht (Jalousie) : la musique est rythmique et électrique. Un passé de fanfare fournit des instruments à vent comme trompette, trombone et tuba.

Après le départ du parolier/chanteur Maarten Oudshoorn, De Kift puise ses textes dans la littérature. Les oeuvres de Wolfgang Borchert, Erich Maria Remarque et Jan Arends forment le canevas du CD Krankenhaus (Hôpital) : une sélection de textes reserrés, traitant de la folie et de la guerre et écrits sur un lit d'hôpital, où De Kift apporte des sonorités appropriées.


Le caractère théâtral de la musique réclamait costumes et décor. Ceci amène en 1996 à Gaaphonger (Fringale), pièce de théâtre et CD ayant pour thème l'hivernage du baleinier hollandais Willem Barentsz en Nouvelle Zemble en 1596. L'influence de conditions extrêmement rudes sur l'état d'âme d'un groupe isolé en constitue la trame. Le spectacle Gaaphonger a fait une tournée des salles de concert pop et de théâtre, ainsi qu'une série de représentations pour la jeunesse.

Soudain parmi ces concerts surgit la tournée Morrelbarrel (Le Tacot tripoté) en 1998: c'est l'histoire d' une rock-machine bien huilée qui est sponsorisée par une marque de voiture douteuse. Le contact rapproché entre le groupe et son public formera en 1999 une source d'inspiration primordiale pour la réalisation du CD Vlaskoorts (Fièvre du lin) Vlaskoorts raconte l'histoire d'une famille rurale complètement décomposée. Le père alcoolique (Vlasboer/ Liniculteur) reste seul à la ferme avec son chien. Après des années, le fils (Teerwater) part à la recherche de sa mère. Son chemin croise celui d'un Prêcheur tombé bien bas qui voyage dans un vieux tacot bleu à trois roues: un ’Chien de Fer’.



Pour réaliser Vlaskoorts (Fièvre du Lin), De Kift a puisé dans les textes de Venedikt Jerofejef, Jan Arends, Wolfgang Borchert, Flannery O'Connor, Werner Schwab et autres.

En 2000 aussi, un film d'après Vlaskoorts est réalisé portant le titre Le Chien de Fer, en coopération avec les cinéastes André van der Hout, Karen Mulder et Matte Mourik. C'est une combinaison de film, musique et théâtre.

*La fièvre du lin est une affection dont souffraient les ouvriers du lin. C'était un état de délire léger qui altérait la perception, parfois jusqu'aux hallucinations. Le phénomène était provoquée par une bactérie chargée de débarrasser les longs fagots de fibres de lin de leur enveloppe végétale. Le lin était plongé durant quelques jours dans de l'eau chaude à laquelle était ajoutée des bactéries de beurre rance. Ce procédé de fermentation entraînait chez de nombreux travailleurs des fièvres qui en règle générale étaient combattues par un bon remède de grand-mère: la genièvre.

En 2000 De Kift passe pour la première fois à une coopération étendue avec un autre groupe musical. C'est avec le groupe de jazz Available Jelly que De Kift produit la représentation De Molenaar (Le Meunier) inspirée par la vie et l'oeuvre de Lord George Gordon Byron (1788-1824). Les deux groupes s'enferment dans un exil volontaire et se soutiennent dans un univers fantasque où jazz, théâtre surréaliste et poésie fébrile se rencontrent.



En septembre 2001, De Kift fête son anniversaire de douze ans et demi (= noces de cuivre) et réalise à cette occasion le CD jubilaire "Cuivre". Cuivre présente l'histoire musicale de De Kift ( IJverzucht/ Jalousie 1989, Krankenhaus/ Hôpital 1993, Gaaphonger/ Fringale 1996, Vlaskoorts/ Fièvre du Lin 1999).

Non pas sous la forme d'une compilation mais sous la forme d'un florilège tout neuf et plein de citations de style. Cuivre combine de nouveaux morceaux de musique avec un certain nombre de compositions adaptées du projet De Molenaar (Le Meunier) et des chansons jamais enregistrées sur CD.



En 2002 De Kift reçoit une Zilveren Harp (Harpe d'Argent), prix prestigieux néerlandais.

En 2003 le film De Arm van Jezus (Le Bras de Jésus) réalisé par André van der Hout passe en première au Festival Cinématographique International de Rotterdam. De Kift est responsable de la musique et joue presque tous les rôles. Le film a été nominé pour le Tiger Award (Prix Tigre). Au Festival Cinématographique Néerlandais Le Bras de Jésus a reçu le Prix de la Critique Cinématographique Néerlandaise. En plus, le film a reçu le International Critics' Award (Prix de la Critique Cinématographique Internationale) au Festival Cinématographique de Mannheim-Heidelberg.


Le CD Vier Voor Vier (Quatre Heures Moins Quatre) a paru en 2003. C'est un opéra basé sur la pièce de théâtre Elisabeth Bam, écrit en 1928 par l'écrivain russe Daniil Charms. Le CD présente une combinaison de la musique insolite propre à De Kift, favorisant des cornets de fanfare et un chant choral grinçant et rocailleux, avec les voix professionnelles de Jeroen Manders et Mariecke van der Linden.

"'Vier Voor Vier' est un CD pour tous ceux qui aiment l'opéra mais ne le savent pas encore." La source d'inspiration pour Quatre Heures Moins Quatre est Oberiou - mot-valise formé par Obedinenie Realnogo Iskousstva (Association pour l'Art Réel), un groupe d'artistes dont Daniil Charms faisait partie et qui a été actif entre 1927 et 1932. Oberiou se présentait comme le défenseur de l'art expérimental, en opposition totale au 'réalisme' prôné par l'Etat. Le groupe organisait des représentations dans lesquelles des formes d'art comme littérature, film, musique et théâtre se fondaient.


Début 2005, De Kift a présenté son premier CD destiné au public français, De Kift. La présentation a eu lieu à Paris. Les numéros proviennent des albums Cuivre (Koper) et Fièvre du lin (Vlaskoorts)



Le DVD Quatre Heures Moins Quatre contient un enregistrement public, introduit et pourvu d'un commentaire par le majordome d' Elisabeth Bam, Wim ter Weele. Le film a été monté par Matte Mourik qui a pris soin du montage du film Le Chien de Fer (De IJzeren Hond), d' après le CD Fièvre du Lin (Vlaskoorts) Le DVD a été présenté à la veille d'une série de concerts à St Petersbourg (les 17 et 18 septembre 2005), ville où la pièce Elisabeth Bam, écrite par Daniil Charms, fut jouée pour la première et dernière fois en 1928. Les dernières représentations suivront en Suisse et aux Pays-Bas. Le DVD est accompagné d'un livret qui récapitule les évènements. Le dessinateur Wim ter Weele a créé une esthétique contemporaine pour rendre le monde inquiétant et absurde d' Elisabeth Bam. La partition de l'opéra est disponible à part pour les amateurs (au prix de 30 euro). Le DVD Quatre Heures Moins Quatre a pu sortir grâce au soutien financier de la Fondation M.A.O.C. Gravin van Bylandt et du SNS Reaalfonds, parmi d'autres.

 






www.myspace.com/dekift
www.dekift.nl









 


Partager cet article

Repost 0

commentaires

pour croiser la caravane
2 RIEN MERCI
cliquez sur le cornet
undefined

Formol

Hygiaphone