Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 décembre 2008 5 12 /12 /décembre /2008 08:21

JR est un photographe clandestin pour qui la rue est une galerie d'art universelle et la ville le terrain d'actions de grande ampleur. Depuis 2001, de Paris à Los Angeles en passant par Jerusalem, JR est auteur de nombreuses expositions « sauvages » (ou Expo 2 Rue), qui consistent à coller ses photos sur les murs sous la forme d'affiches grand format.

http://lapravda.files.wordpress.com/2008/08/providencia_jr_eyes.jpg

http://farm2.static.flickr.com/1307/1374248900_1f4d61f80f.jpg?v=0

http://noravr.blog.lemonde.fr/files/2007/11/rue-de-rivoli-paris-photo-jr.1196185512.jpg

http://farm2.static.flickr.com/1302/1374244176_c37a616db6.jpg?v=0

http://www.fill-in.fr/wp-content/uploads/2008/03/400cn_50mm_paris_semaine_erasmus025-copie2-copie.jpg

L'image “http://storage.imageloop.com/content/d2a255b2-f51e-14fc-9a11-0015c5fd2ed5/rw506h380” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.


Depuis combien de temps et comment  etes vous venu à la photographie?
JR : Tout a commencé par un appareil photo oublié par un touriste sur un quai de métro à Paris en 2000. Un appareil tout automatique avec un flash surpuissant, ce qui m a permis de réaliser mes premières photos dans les tunnels de métro.

Pourquoi ne voit-on jamais votre visage ?
JR : Le collage est toléré mais avec la peinture que j’utilise pour faire les cadres de mes photos dans la rue, c’est un autre problème…
Je cherche à m’effacer derrière mon travail, je ne cherche pas à me faire connaître dans la rue pour ensuite exposer en galerie, ma galerie à moi restera la rue !

C’est quoi le concept « Expo 2 rue » ?
JR : Le concept d’expo 2 rue est née d’un constat très simple : la photographie, un art universel, est enfermé dans les galeries et les musés.
Si beaucoup de gens s’y intéressent de près ou de loin, de moins en moins font la démarche d’aller voir des expos…
En exposant dans la rue je touche tout le monde et ma galerie est ouverte 24h sur 24… par contre je ne peux pas assurer la date de fin…

Pourquoi avoir recours à ce système plutôt que les systèmes classiques ?
JR : Une partie de la réponse est déjà dans la question : pour toucher les gens il faut être original…
Je pense que si j’avais cherché à exposer mes photos dans des lieux « classiques » je n’aurais jamais exposé mes photographies dans des endroits aussi fréquentés que les Champs Elysés…
Aujourd’hui je soutiens tous les lieux d’expositions alternatifs ( lieux de vie et de passage où les gens ne vont pas forcement pour voir une expo de photo.)
En décembre dernier j’ai exposé dans une arcade (passage piéton intérieur) en plein cœur de Manhattan (New- York). Chaque jour des centaines de personnes qui passaient par là sont tombés par hasard sur mon exposition.
Si aujourd’hui les gens ne vont plus vers l’art, c’est à l’art de faire le premier pas…


Interwiew: Fotolia

Découvrez le travail de JR sur son site Internet www.jr-art.net, chaque jour une nouvelle photo, c'est la photo du jour, retrouvez aussi ses archives et ses photos de ses "expos de rue".

 

Pour le photographe JR, et son complice Marco, Israéliens et Palestiniens sont comme des jumeaux élevés dans des familles différentes. Ils ont donc demandé à 41 d’entre eux de grimacer devant leur objectif, avant de placarder leurs portraits dans des formats gigantesques, de part et d’autre du mur de séparation. Une approche originale et optimiste de la situation au Proche-Orient.

 


L'image “http://www.photosapiens.com/IMG/jpg/maquette2.jpg” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.


Morts de rire. Placardés en 6 x 8 mètres sur le mur de séparation entre Israël et les territoires palestiniens, Cheikh Aziz (l’imam), Brother Jack (le prêtre) et Reb Eliyahu (le rabbin) se fendent la poire. Toujours pas remis de leur séance de prise de vue avec le photographe JR, semble-t-il.

 



Partager cet article

Repost 0

commentaires

Fred 12/12/2008 09:16

Vu à Genève (Maison des arts du Grütli).Vraiment bon !

pour croiser la caravane
2 RIEN MERCI
cliquez sur le cornet
undefined

Formol

Hygiaphone