Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 novembre 2010 2 23 /11 /novembre /2010 07:05

 

2 Expos magnifiques actuellement au Musée de la photographie à Lausanne, Musée de Elysée, et jusqu'au 16 janvier 2011.

Qu'on se le dise !

 

IRVING PENN - LES PETITS MÉTIERS

09.10.2010 - 16.01.2011

2c4ec857d2.jpg

58f9632b2a.jpg

32036a3703.jpg

 

Pendant plus de soixante ans, Irving Penn (1917-2009) a marqué l’histoire de la photographie par ses images de mode, ses natures mortes et ses portraits. Le Musée de l’Elysée rend hommage à ce maître de la photographie du 20e siècle. Photographe de mode pour Vogue, Penn a photographié au début des années 1950 les petits métiers. Ce projet personnel était basé sur son admiration des représentations des travailleurs. Recrutés dans les rues de Paris, Londres et New York, les modèles se rendaient dans leurs tenues de travail au studio de Penn. Vendeurs, marchands de journaux, chiffonniers, ramoneurs, tous posaient dans le territoire neutre du studio du photographe new-yorkais, convaincu que nombre de ces activités allaient disparaître. L’exposition est organisée par le J. Paul Getty Museum de Los Angeles, qui a acquis en 2008 l’ensemble le plus complet de cette série.

Le catalogue
Le catalogue de l’exposition, publié par le J. Paul Getty Museum, réunit l’ensemble de la série des Petits métiers ainsi qu’un entretien avec Edmonde-Charles Roux, la rédactrice en chef de Vogue qui a assisté Penn lorsqu’il entame ce projet à Paris. La publication dévoile pour la première fois au public cette extraordinaire collection de portraits réalisés entre 1950 et 1951.

Irving Penn, Small Trades
Textes de Virginia A. Heckert et d’Anne Lacoste, conservatrice associée et conservatrice adjointe du département de photographies du J. Paul Getty Museum.
Publié par le J. Paul Getty Museum, Los Angeles (2009)
272 pages, 259 illustrations. Edition anglaise

 

 

 

BERND & HILLA BECHER - IMPRIMÉS 1964-2010

09.10.2010 - 16.01.2011

7c7504b18c.jpg

 

Depuis la fin des années 1950, le travail photographique de Bernd et Hilla Becher porte sur des paysages et bâtiments industriels, notamment des usines, des châteaux d'eau, des hauts-fourneaux, des chevalements, des silos à charbon, généralement à l'abandon. Leur démarche peut être qualifiée de scientifique dans le sens où leurs clichés sont classés et ar-chivés selon leurs emplacements géographiques ou leurs fonctionnalités. Ces architectures industrielles photographiées sous la même lumière neutre et selon des paramètres identiques apparaissent comme des sculptures détachées de leur contexte.

A la suite de l’exposition consacrée à l’éditeur Steidl, le Musée de l’Elysée poursuit son exploration du lien entre la photographie et l’imprimé. Le projet « Bernd & Hilla Becher – Imprimés 1964-2010 » propose un autre regard sur l’œuvre de deux artistes majeurs du 20e siècle. Le travail méti-culeux d’Antoine de Beaupré, commissaire de l’exposition, a permis de réunir l’ensemble des im-primés – livres, catalogues, éditions limitées, brochures, cartons d’invitation, affiches, etc. – consa-crés aux Becher. Leurs publications ont en effet joué un rôle considérable dans l’émergence de leur œuvre et la structuration de l’esthétique à laquelle leur nom est attaché. L’ensemble de ces publications permet de mesurer le chemin parcouru depuis les premières années de leur travail photographique commun à la fin des années 1950, jusqu’à l’obtention du Grand Prix de sculpture de la Biennale de Venise en 1990.


L’exposition « Bernd & Hilla Becher – Imprimés 1964-2010 » s’inscrit en décalage en ne présen-tant aucune photographie (à l’exception de l’édition limitée du catalogue « Industriebaute », 1968, contenant 10 tirages) pour se concentrer sur la manière dont les artistes mirent en page – en scène  – la représentation de leur œuvre.

 

 

 

picto-broudnain.jpg

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

alexane 24/11/2010 20:10



c est vraie que les photos sont belles mai on peut dire merci a  philou et on pense tous a lui !!!!! 



pour croiser la caravane
2 RIEN MERCI
cliquez sur le cornet
undefined

Formol

Hygiaphone