Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 octobre 2012 1 08 /10 /octobre /2012 06:00

 

 

32.jpg

 

33-copie-1.jpg

 

wilder-mann-064.jpg

 

239af03fb2-freger_2-1.jpg

 

pechtenfreger2.jpg

 

 

115404809171541383_YhGWOUT5_c.jpg

 

581049_475459075805818_1486331575_n.jpg

 

Depuis toujours, passionné par les groupes sociaux et leurs uniformes, avec ces portraits contemporains évocateurs de rites ancestraux, Charles Fréger élargit sa recherche photographique à la figure du sauvage déclinée dans de nombreuses communautés en Europe.

 

Wilder Mann – l’homme sauvage – est le résultat d’une quête, à la rencontre d’une cinquantaine de communautés dans dix-huit pays d’Europe. Toutes perpétuent une tradition de costumes associant fourrures, accessoires et attributs d’animaux indigènes. Des Babugeri de Bulgarie aux Busos hongrois, des Arapides de Grèce aux Strohbären allemands, chacun de ces personnages incarne une vision de l’homme sauvage dans ses particularismes culturels locaux.

Après avoir travaillé sur des groupes de jockeys, majorettes, légionnaires, lutteurs de sumo tous caractérisés par un même uniforme au sein du collectif, le photographe français, diplômé des Beaux-Arts de Rouen (France), se penche ici sur une communauté bien plus large et protéiforme. « Au-delà des carnavals et du folklore, c’était la communauté des hommes bruts que je voulais représenter », précise-t-il. En effet, ces portraits laissent transparaître la part d’animalité entretenue par l’homme, ainsi que son rapport au monde naturel.

Pour Paul Cottin, le costume du Wilder Mann permet à chacun, « en prenant l’apparence du monstre, du sauvage, de replacer l’Autre à l’intérieur de soi ». Charles Fréger remet l’individu face à ses peurs, grâce à un traitement de l’image qui uniformise cette série dense et multiple : usage du flash qui dégage la silhouette de son environnement, attention particulière au paysage dans lequel s’insère le modèle. Cette somme de portraits fait l’objet d’une publication chez Thames & Hudson.

 

wilder-mann-cover.jpg

 

source: fondationdentreprisehermes.org // merci à Gildas Bitout

 

 

 

 

 

picto-broudnain.jpg

Partager cet article

Repost 0

commentaires

pour croiser la caravane
2 RIEN MERCI
cliquez sur le cornet
undefined

Formol

Hygiaphone