Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 mai 2010 7 02 /05 /mai /2010 21:13

 

" ... les choses qui semblent posséder une identité individuelle ne sont que des îles, projections d'un continent sous-marin et n'ont pas de contours réels." (Charles Fort, 'The book of the Damned')

Ceci pourra peut être éclairer l'approche des fragments de cet 'Engourdissement', dont la matière principale a été prise en trois jours et trois nuits de l'hiver 2009. Les pieds heurtent l'argile humide, le plancher de bois, le fond d'une barque ou écrasent les végétaux morts. Le banjo se réverbère sur la surface d'une eau stagnante ou se gonfle dans une cabane close. Les lames d'un harmonica démonté sont percutées, soufflées ou aspirées.

Un dispositif de prise de son simple et éprouvé lors des tentatives précédentes ('l'ocelle mare' en 2006 et 'Porte d'octobre' en 2008) et la grande complicité de Adrian Riffo ont permis de fixer ces formes, faites d'une matière suffisamment peu déterminée pour épouser l'instant.

Instruments: Banjo six cordes (dont le chevalet est parfois déplacé en bordure de cercle, créant une vibration évoquant la distorsion ), Harmonicas, lames d'harmonicas, orgue à bouche, diapasons, plectre de pavot sec, piano, microphone, frappements de pieds, métronome...

Thomas Bonvalet est né en octobre 1977 et vit dans la forêt de la Double (Dordogne). Guitariste du groupe Cheval de frise entre 1998 et 2004, il fait son premier concert solo sous le nom de l'ocelle mare en Septembre 2005.

 

 

 

picto-broudnain.jpg

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

pour croiser la caravane
2 RIEN MERCI
cliquez sur le cornet
undefined

Formol

Hygiaphone