Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
3 avril 2013 3 03 /04 /avril /2013 22:41

 

 

pont-roulant-saint-malo-01-720x568

 

pont-roulant-saint-malo-03-720x469.jpg

 

pont-roulant-saint-malo-08.jpg

 

pont-roulant-saint-malo-13-720x467.jpg

 

Le pont roulant a été construit en 1873 par l’architecte Alexandre Leroyer (1827-1886), il permettait de relier Saint-Malo à Saint-Servan qui sont séparés par l’entrée du port que ce soit à marée basse ou haute.
Il était constitué d’une plateforme de 6m sur 7m placée sur une structure de 10 mètres de haut qui roulait sur un chemin de fer, il était tracté d’un coté à l’autre par un moteur placé sur le quai.
50 personnes qui payaient entre un et deux sous, suivant la classe, pouvaient prendre place à bord pour la traversée qui durait deux minutes.

Il fut détruit en 1922 par le naufrage d’un navire causé par une tempête.

Il n’aurait existé qu’un seul autre pont roulant semblable qui était utilisé de 1894 à 1901 à Brighton en Angleterre.

source: laboiteverte.fr

 

 

 

 

picto-broudnain.jpg

 

 

 

Repost 0
1 avril 2013 1 01 /04 /avril /2013 10:52

 

156548_509171405809838_1072329993_n-1.png

 

source: Les Francs Moutons (on est des moutruches, mais on se soigne)

 

 

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 


Repost 0
17 mars 2013 7 17 /03 /mars /2013 08:38

 

 

28993_522067241169601_1035965343_n---copie.jpg

 

 

 

 

 

 

picto-broudnain.jpg

Repost 0
11 mars 2013 1 11 /03 /mars /2013 06:39

 

 

 

295651_10200712080548343_1267687188_n-copie-1.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

picto-broudnain.jpg

Repost 0
5 mars 2013 2 05 /03 /mars /2013 12:09

 

36599_10151325089428386_704647585_n.jpg

 

 

 

 

 

 

 

picto-broudnain.jpg

Repost 0
4 février 2013 1 04 /02 /février /2013 22:57

 

 

 

Jim-Kazanjian-06.jpg

 

Jim-Kazanjian-05.jpg

 

Jim-Kazanjian-01.jpg

 

 

 

 

Jim Kazanjian from Portland, Oregon created a hallucinated and surreal world with rich black and white photographs that tell the story of the relationship between man, architecture, and nature.

 

 

 

 

 

 

picto-broudnain.jpg

Repost 0
30 janvier 2013 3 30 /01 /janvier /2013 14:45

 

lune-promene-sur-terre-07-720x543.jpg

 

lune-promene-sur-terre-03-518x700.jpg

 

privatemoonTishkovBendikov-01.jpg

 

Private-Moon-2-450x250.jpg

 

lune-promene-sur-terre-01-720x503.jpg

 

LeonidTishkov7.jpeg

 

9o65r3ctaj.jpg

 

Leonid-Tishkov-Private-Moon-Paris-.jpg

 

Leonid-Tishkov_stray-cats_private-moon.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

picto-broudnain.jpg

Repost 0
22 janvier 2013 2 22 /01 /janvier /2013 10:09

 

Yarnbombing10.jpg

 

Le yarn bombing appelé aussi « knit graffiti », est une forme d'art urbain ou de graffiti qui utilise le tricot ou les fils colorés

 

images.jpeg

 

Yarn-bombing-blog-Sennse.jpg

 

0312datebook.jpg

 

deansunshine_landofsunshine_melbourne_streetart_graffiti-ya.jpg

 

street_art_march_2012_8-600x600.jpg

 

cambridge-yarn-bridge-1.jpg

 

yarn_bombing1.jpg

 

yarnBombing01-1.jpg

 

 

Le yarn bombing investit la rue en utilisant et en recouvrant le mobilier urbain de tricot : bancs, escaliers, ponts, mais aussi des éléments de paysage naturel comme les troncs d'arbre, ainsi que les sculptures dans les places ou les jardins.

L'un des objectifs est d'habiller les lieux publics en les rendant moins impersonnels, en les humanisant et en suscitant la réaction des passants.

Le yarn bombing reste une pratique illégale lorsqu'il ne s'agit pas d'une commande des pouvoirs publics.

Le mouvement est né en 2005 lorsque Magda Sayeg a eu l'idée de recouvrir la poignée de la porte de sa boutique de laine à Houston, aux États-Unis.

La pratique s'est ensuite largement diffusée, notamment en Europe de l'Est et en Angleterre. C'est en effet à Londres qu'a eu lieu la première aventure de tricot collectif, appelée « Knit the City » (« Tricote la ville »)

 

En France, la ville d'Angers a proposé à ses habitants de contribuer, en tricotant, à une action de yarn bombing dans la ville dans le cadre du festival d'art urbain Artaq en mai 2012. À cette occasion, Magda Sayeg a recouvert de tricot le pont Confluences

 

 

source: merci à Kerfi Trouguer

 

 

 

 

 

 

 

 

picto-broudnain.jpg

 

 


Repost 0
7 janvier 2013 1 07 /01 /janvier /2013 22:56

 

 

tumblr_l04bzzpHOx1qa9afxo1_500.jpg

 

source: afantasia

 

 

 

 

 

 

picto-broudnain.jpg

Repost 0
26 novembre 2012 1 26 /11 /novembre /2012 18:33

 

558884_10151249483901897_877761310_n.jpg

Photo: Tim Walker

source: merci à Fred Fivaz !

 


Magicien, mais pas manipulateur. Tim Walker insiste bien, rien dans ses photographies n'est le fruit de ces montages sophistiqués qu'autorise le numérique. Les voitures en laine tricotée, l'arbre qui pousse au milieu d'une chambre à coucher, « tout est réel ! ». 

 

Douce rêverie

 

Il se souvient d'un été anglais exceptionnellement ensoleillé où il avait pu faire beaucoup de photos de gens de la campagne. Et quand il pleut à l'extérieur… eh bien, il fait entrer le jardin à l'intérieur. Littéralement. D'ailleurs, une de ses images fantasques, sur laquelle des tentes colorées sont plantées au milieu d'une bibliothèque, s'intitule : « Il pleuvait dehors alors on a campé dedans ». Pas de métaphores profondes là-dedans, ni d'analyses compliquées. « Je n'intellectualise pas, c'est purement de l'amusement », affirme-t-il. À 37 ans, Tim Walker est un artisan de fantaisies, un conteur. 

Aujourd'hui, sa propension à la douce rêverie fait son succès. Elle ne lui a pourtant pas toujours rendu service. À 24 ans, après avoir étudié la photographie en Angleterre, il était parti pour New York, « le meilleur endroit pour devenir un assistant ». Et c'est d'ailleurs ce qu'il fit pour un pape de la discipline, Richard Avedon. L'expérience fut « extraordinaire »… Et courte. Au bout de dix mois, il se faisait virer. « Avedon voulait des gens qui réagissent à un claquement de doigt. Il fallait aller très, très vite… Et moi j'étais trop lent, trop rêveur. » Il est donc revenu à Londres mais il avait en poche ce passage chez Avedon. Ça lui a ouvert des portes. Désormais, Tim Walker nourrit d'autres rêves. Il étudie la réalisation cinématographique, travaille à un projet mais ne veut pas trop en dire. Le plus important, pour lui, c'est l'histoire. Encore et toujours.

 

 

 

 

 

 

picto-broudnain.jpg

Repost 0

pour croiser la caravane
2 RIEN MERCI
cliquez sur le cornet
undefined

Formol

Hygiaphone